Soutien d'étiage et sécheresse

Vous êtes ici
06/08/2018 Sécheresse / Etiage Partager
Soutien d'étiage et sécheresse

Le soutien d’étiage est une des missions historiques de l’EPTB Seine Grands Lacs. En restituant dans les rivières l’eau stockée dans les lacs-réservoirs pendant la saison hivernale, il permet le maintien des débits de la Seine, de l’Yonne, de l’Aube et de la Marne.

En 2018, le soutien d’étiage a commencé début juillet. Cette période de vidange des lacs va s’étendre jusqu’au 1er novembre (et jusqu’au 15 décembre si la situation hydrologique le nécessite). Elle permet le maintien la qualité de l’eau et de nombreux usages :

  • Les prélèvements industriels
  • L’alimentation en eau potable de l’agglomération parisienne
  • La navigation
  • L’irrigation des terres cultivables
  • Le refroidissement de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine

Début août 2018, l’ensemble des stations de mesure situées sur les axes régulés (Seine, Aube, Marne et Yonne en aval des lacs) affichent des valeurs de débit encore satisfaisantes et au-dessus des seuils de vigilance à l’origine de restriction d’usages (arrêtés sécheresse). L’effet des lacs n’a aucun effet sur les débits des petits affluents tels que l’Orge, le Serein ou l’Armançon, dont les débits viennent de franchir le seuil d’alerte.

La vidange des lacs-réservoirs est réalisée suivant les objectifs de gestion fixés annuellement, avant l’été.

Début août 2018, 17 % du volume disponible dans les retenues au démarrage de la saison de soutien d’étiage a été consommé. Les 83% restants seront progressivement relâchés durant les mois qui viennent.

Laisser un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire