actions

PAPI de la Seine et de la Marne franciliennes

Vulnérabilité du territoire francilien face aux inondations

L'EPTB Seine Grands Lacs et ses quatre départements membres (Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne) sont porteurs d'un Programme d'actions de prévention des inondations (PAPI) qui a pour but de réduire les risques d'inondation sur le territoire francilien. Il s'agit de promouvoir une gestion intégrée des risques d'inondation pour réduite leurs conséquences dommageables, que cela soit sur la santé humaine, les biens, les activités économiques ou l'environnement.

L'inondation par débordement de la Seine, telle que celle qui s'est produite entre janvier et mars 1910, est le risque qui impacterait le plus fortement la métropole francilienne.

Parmi les 508 communes franciliennes exposées aux inondations, 141 figurent sur le territoire à risques importants d'inondation (TRI) de la métropole francilienne. Cela en fait le territoire le plus exposé au niveau national. Les collectivités territoriales reconnues comme TRI sont dans l'obligation à partir de 2017 et par cycle de 6 ans, de mener des actions pour limiter l'impact des inondations sur la santé humaine, l'environnement, le patrimoine culturel et l'activité économique.

Le rapport de l'OCDE a formulé en janvier 2014 des recommandations pour améliorer la résilience et réduire les risques face à une crue majeure de la Seine en Ile-de-France. Le Programme d'actions de prévention des inondations figure parmi ces recommandations.

 

 

Programme d'actions de prévention des inondations : réduire les conséquences des inondationsPAPI seine et marne franciliennes

Pour contribuer à réduire la vulnérabilité de la région Ile-de-France en cas de grandes crues et de limiter les dommages, l'EPTB Seine Grands Lacs porte, avec ses quatre départements, un Programme d'actions de prévention des inondations sur le territoire de la Seine et de la Marne franciliennes. Ce dispositif assure la mise en oeuvre d'une politique globale à l'échelle du bassin versant de la Seine.

Labellisé par l'Etat en décembre 2013, il s'étend sur 6 ans et sera révisé à mi-parcours fin 2016.

Ses 3 objectifs prioritaires:

1. Accroître la culture du risque inondation-fleuve auprès des populations situées en zone inondable et plus particulièrement auprès des principaux gestionnaires publics ou privés d'équipements et d'infrastructures essentiels au fonctionnement du territoire.

2. Stabiliser à court terme le coût des dommages potentiels liés aux inondations sur Paris et la petite couronne. Il prévoit notamment de préparer la réalisation d'un site pilote dans le secteur de la Bassée, en amont de la confluence Seine-Yonne (Seine-et-Marne), ainsi que la modernisation de la vanne secteur de Saint-Maur (94) et la réhabilitation des protections locales (murettes).

3. Renforcer la résilience des principaux services publics locaux (transports, sanitaires, sociaux et éducatifs) des territoires sinistrés d'une grande crue.

Sa logique consiste ainsi à privilégier la prévention et la préparation à la gestion de crise, plutôt que la réparation.

68 actions

Ce sont les collectivités concernées qui en sont les maîtres d'ouvrage, tandis que l'EPTB assure en complément la coordination et la cohérence de l'ensemble du programme.

Le programme d'actions s'équilibre entre des mesures structurelles agissant sur l'aléa (la hauteur d'eau) et non structurelles, centrées sur le développement de la culture du risque/fleuve et la capacité des services publics locaux à revenir à un fonctionnement normal le plus rapidement possible après la décrue.

C'est un large éventail d'actions qui est proposé, telle que la mise en oeuvre de solutions innovantes issues des nouvelles technologies de l'information pour permettre de sensibiliser les cibles prioritaires (publiques et privées).

Quelques exemples d'actions :

  • Création et développement d'un centre de ressources sur les inondations du bassin amont de la Seine (en cours).
  • Création, adaptation et mise à jour d'une application Smartphone (en cours).
  • Multiples démarches de communication reposant, d'une part sur la grande palette de publics visés (communauté éducative, population, syndics, bailleurs sociaux, mairies, entreprises, etc.) et d'autre part, sur la diversité des supports de communication envisagés (dossier, projets culturels, vidéos, etc.).
  • Une représentation des zones inondables en réalité augmentée 3D.

Consultez la synthèse du PAPI de la Seine et la Marne franciliennes

Inscrivez-vous à la newsletter du PAPI de la Seine et de la Marne franciliennes à territoires@seinegrandslacs.fr

Documentation

Pour aller plus loin

logo eu sequana 2016
La Préfecture de Police, organise un exercice de gestion de crise, simulant une crue exceptionnelle en Ile-de-France du 7 au 18 mars. L'EPTB et ses équipes...
conference des parties prenantes papi seine et marne franciliennes
Le 9 février 2016, les parties prenantes à la SLGRI de la métropole francilienne se sont réunies pour établir la synthèse des travaux à présenter au Préfet en...
lac aube
Du ciel ou depuis le sol, découvrez le lac-réservoir Aube sous des perspectives tout à fait nouvelles et extraordinaires au travers d’une visite virtuelle à...