Exploitation du Lac-réservoir Aube

graph

Etat de remplissage du lac

État des lacs au 29/11 à 23H

La coupe du lac ci-dessous représente le niveau du jour.

Chiffres du jour

37

Volume de la journée (en M m3)

22

Taux de remplissage (en %)

147

Volume disponible pour la protection contre les crues (en M. de m3)

34

Volume disponible pour l’étiage (en M. de m3)

Le lac-reservoir Aube et ses enjeux

L'ouvrage

► Découvrez les lacs Temple et Amance en visite virtuelle

Le lac-réservoir Aube, situé en Champagne humide, a été mis en service en 1990. Il est constitué de deux bassins: le lac Amance à l'est et le lac Temple à l'ouest. Cet aménagement a pour mission de renforcer le débit de l'Aube en étiage et de diminuer les risques d'inondations à l'aval. Son action est déterminée par le rythme des saisons.

  • En hiver et au printemps : les eaux sont prélevées depuis l'Aube pour constituer une réserve pour l'étiage en suivant une courbe de remplissage. En période de crue, des prélévements supplémentaires sont effectués pour limiter les risques d'inondations à l'aval. Pour cela, les eaux prélevées à hauteur de Jessains et de Trannes s'écoulent gravitairement jusqu'au lac Amance par un canal d'amenée de 4,4 km.
  • En été et en automne : l'eau précedemment stockée est restituée à la rivière pour éviter un débit trop faible et permettre notamment les prélèvements pour la production d'eau potable et l'amélioration de la qualité des milieux aquatiques. Cette action est le "soutien d'étiage". A cet effet, un canal de restitution de 3,3 km partant du lac du Temple, redonne de l'eau à l'Aube en aval de Mathaux.

Sa gestion

Le soutien des étiages, qui a lieu en principe de début juillet à fin octobre, peut fournir une moyenne de 14 m3/s supplémentaires de soutien du débit de l'Aube pour un débit naturel estival moyen de 5 m3/s à Trannes (sur l'Aube). Lors des crues, l'ouvrage peut dériver jusqu'à 135 m3/s dans l'Aube, soit près des 2/3 du débit maximum connu, en limitant d'autant les inondations dans la vallée de l'Aube puis dans la vallée de la Seine jusqu'à l'agglomération parisienne.

Chiffres clés

  • 2 320 hectares : superficie totale de l'ouvrage
  • 170 M. de m3 : capacité de remplissage
  • 13,5 km : digues de terre d'une hauteur maximale de 22,5 m
  • 1 650 km² : bassin versant contrôlé

En savoir plus: La plaquette du lac-réservoir Aube

Niveau

1 semaine

Données pour 1 semaine

1 Mois

Données pour 1 mois

Volume

1 semaine

Données pour 1 semaine

1 Mois

Données pour 1 mois

Volume

1 semaine

Données pour 1 semaine

1 Mois

Données pour 1 mois